Le blog de la Data Quality

fidélisation client
Que la conjoncture soit morose ou florissante, ce sont les clients fidèles et donc votre stratégie de fidélisation clients qui présentent les meilleures opportunités commerciales, dans le B2B comme dans le B2C. Dans la période d’incertitude que nous traversons, la fidélisation client est un défi. C’est d’ailleurs pourquoi 25 % des professionnels de la vente ont donné la priorité aux clients existants sur la prospection de nouveaux clients en 2022, selon HubSpot, avec un
ecommerce
Tous les indicateurs du ecommerce français sont en hausse, malgré une conjoncture relativement incertaine. C’est en tout cas la principale conclusion du dernier rapport de la FEVAD, qui explique que « tous les voyants semblent au vert ». Ainsi, pour le deuxième trimestre 2023 :  Le chiffres d’affaires a gagné 8.3 % sur un an, s’établissant désormais à 39.3 milliards d’euros Le nombre de transactions a progressé de 5.3 %, avec 571 millions d’opérations enregistrées Le pan
double authentification
Depuis son apparition dans les années 1980 avec les tokens de sécurité, la double authentification a fait son chemin jusqu’à s’imposer dans notre quotidien, avec nos smartphones et nos adresses email comme principaux leviers. Si l’intérêt de la 2FA est indéniable (elle réduit de 99 % le risque de piratage de comptes), son implémentation doit être précédée d’une politique de Data Quality Management dans les règles de l’art. Il était une fois, la double authentification
Au-delà de son impact direct sur le volet business, la qualité des données revêt un enjeu environnemental évident, à fortiori dans un contexte où le volume de la Data collectée et consommée progresse à un taux vertigineux depuis une décennie. Comment activer le levier du Data Quality Management (DQM) pour consolider votre politique RSE, en complément de son impact sur votre performance marketing et commerciale ? Le poids énergétique de la Data : les chiffres qui fâchent
cas d'usage
Pour paraphraser les spécialistes du marketing stratégique, la personnalisation est passée d’un avantage concurrentiel (qui permet de se différencier) à un simple facteur clé de succès (qui permet de rester compétitif sur le marché). Avec la montée des exigences des acheteurs du B2B et des consommateurs du B2C, les entreprises doivent trouver l’équilibre entre l’impératif de personnalisation au sens large (vente, marketing et développement de produit) et l’automatisation
base de données
La Data s’impose comme un catalyseur décisif de performance, à condition qu’elle soit exacte, utile, pertinente et fiable pour rationaliser la prise de décision. Et c’est ici qu’intervient la qualification des données, un processus continu et rigoureux qui permet d'évaluer, de vérifier et de valider les données contenues dans une BDD en suivant plusieurs étapes clés, allant de l'identification des données les plus pertinentes pour l’activité à la mise à jour et à l'enri